IDHAE Globe Observatoire Mondial des Droits de la Défense et des violations des droits des avocats

  

 

IDHAE

 

Observatoire mondial des violations des droits de la défense et des droits des avocats.

 

LE RAPPORT

COMPLET 2010

 

 

 idhae@idhae.org

 

Cent avocats

assassinés, emprisonnés, persécutés dans le monde *

Rapport 2010 de l'Observatoire mondial IDHAE des violations des droits de la défense et des droits des avocats dans le monde

120 pages

 

TABLE DES MATIERES

Assassinés en 2009…………..21

Toujours en prison…...............31

Arrêtés puis libérés en 2009....53

Radiations, entraves…...……..67

Menaces………………….…..73

Violences……………………..81

Harcèlement…………..…...... 97


 

"Une année de plus. Cent confrères de plus et même sans doute davantage. Faute d'étude scientifique précise, nul ne pourra dire si c'est plus encore que les années précédentes. Cent de trop assurément. D'autant que seules les violations les plus graves ont été ici, comme ailleurs, documentées.

Indépendamment de l'action admirable et toujours recommencée des grandes ONG généralistes, Fidh, Omct, Amnesty International et autres, les souffrances qui illustraient les combats personnels ne faisaient l'objet, dans les années 80, que de sollicitudes trop occasionnelles. Sans doute, les organes institutionnels affichent-ils la velléité d'être de plus en plus actifs. Mais sont-ils toujours les mieux placés ? Malheureusement, tous les organes professionnels ont des relations d'échanges, ou d'invitations réciproques, avec les représentants d'organes qui parfois s'attachent à aggraver le sort de leurs membres qui luttent pour un libre exercice de la liberté de la défense, au lieu de les protéger et de les défendre.

Car, de même que les Droits de l'Homme sont universels ou ne peuvent être, leur défense ne peut être partielle ou sélective. On ne peut se contenter d'interventions sur des cas récents et médiatiques. On ne peut se concentrer sur tel pays d'Amérique Latine et oublier tant d'autres, de Cuba à la Birmanie, l'Ethiopie, le Zimbabwe, ou Fidji. Toute alerte concernant les avocats doit suivre une démarche sans azimut. Sans dilection particulière. Certes, une véritable efficacité impliquerait d'importants moyens dont seuls disposent les organes étatiques, les grandes organisations internationales ou européennes composées d'états membres, voire des organisations professionnelles bénéficiaires d'importants budgets. Notre Observatoire reste humble et fier, grâce au bénévolat, et dans l'indépendance financière, de s'être efforcé au cours de l'année de se préoccuper du sort de plus de 100 avocats, c'est-à-dire à la fois pas assez bien que sûrement plus que beaucoup d'autres.

Il est surtout  conscient d'avoir fait très peu, surtout de devoir redoubler d'efforts. Pour éviter que l'on ne dise plus rien d'eux, passé l'éclair de l'indignation proclamée. Le temps d'un discours ou l'instant d'une lettre…"

www.idhae.org

* Strictement réservé aux membres de l'IDHAE.

 

 

 

idhae@idhae.org