Retour page d'accueil

IDHAE

Le seul Globebservatoire Mondial des Droits de la Défense et des violations des droits des avocats

AUTRES APPELS URGENTS IDHAE

OBSERVATOIRE POUR LA PROTECTION DES DEFENSEURS DES DROITS DE L'HOMME

Amnesty International

Centre pour l'indépendance des magistrats et des avocats

Protectionline

Frontline Defenders

Humanrightsfirst Alert

Human Rights Watch Campaigns (HRW)

RESEAU EURO-MEDITERRANEEN DES DROITS DE L'HOMME (REMDH)

Algeria Watch

ACTION URGENTE AVOCAT

 

CHINE

 

9 novembre 2010

Mo Shaoping, 

l'avocat de l'écrivain chinois Liu Xiaobo,

 

Retour page d'accueil

empêché de s'envoler pour Londres  à l'aéroport de Pékin pour

"menace à la sécurité nationale de la Chine".

Les autorités chinoises le soupçonnent de se rendre en Europe pour recevoir le prix Nobel au nom de Liu Xiaobo.

 

 

 

 Mo Shaoping, l'avocat de l'écrivain chinois Liu Xiaobo *, empêché de s'envoler pour Londres à l'aéroport de Pékin pour raisons de "sécurité nationale". Les autorités chinoises le soupçonnent de se rendre en Europe pour recevoir le prix Nobel au nom de Liu Xiaobo.

Mo Shaoping a été empêché de quitter le territoire chinois pour se rendre en Grande-Bretagne. Il a été bloqué à l'aéroport de Pékin alors qu'il s'apprêtait à partir en compagnie de He Weifang, un professeur de droit à Université Beijing, qui avait lui-même été exilé dans la province éloigné de l'ouest du Xinjiang en 2009 après avoir préconisé un projet de réforme de la justice.

Mo Shaoping a été interrogé à l'aéroport pendant 40 minutes par la police qui lui a indiqué que son voyage au Royaume-Uni constituait " une menace à la sécurité nationale de la Chine".

Mo Shaoping a indiqué que les autorités le suspectent de se rendre en Europe pour recevoir le prix Nobel au nom de Liu Xiaobo. Mais il a précisé qu'il devait se rendre à Londres pour participer à une séminaire qui devait se tenir mercredi soir 9 novembre, à l' University College de Londres, auquel il avait été invité par l'International Bar Association IBA, il y a plusieurs mois et que cet événement était sans rapport au cas de Liu Xiaobo.

Mo Shaoping a annoncé à la BBC qu'il allait introduire une procédure contre les autorités Chinoises pour lui avoir interdit que quitter la Chine.

Mo Shaoping a dit que la décision prise par police Chinoise pour l'empêcher d' assister à une conférence de Londres était illégale.

En le bloquant à l'aéroport, la Chine a violé l'article 13 de la Déclaration Universelle de Droits de l'Homme des Nations Unie dont elle st signataire et qui affirme: " 1. Toute personne a le droit de circuler librement et de choisir sa résidence à l'intérieur d'un Etat. 2. Toute personne a le droit de quitter tout pays, y compris le sien, et de revenir dans son pays. ".

Mo Shaoping a bien été invité, avec plus de 100 autres personnes, par la femme de Liu Xiaobo, à assister à la cérémonie de remise du Prix Nobel dans la place de son mari. Mo a dit aux journalistes qu'il savait qu'il serait emp^$éché de quitter le pays à assister à la cérémonie.

 

 

 

Copyright © 2010 by IDHAE- Observatoire Mondial des Droits de la Défense et des violations des droits des avocats.European Bar Human Rights Institute.

Reproduction Interdite.

 

 

page precedente

haut de la page

page suivante

 

 

 

 



* Mo Shaoping n'a pas pu représenter Liu Xiaobo en fait devant tribunal, car ilm a été empêché de la faire parce qu'il était un signataire de Charte 08, s et du manifeste pour la démocratie rédigés par Liu Xiaobo.

 

-->