Retour page d'accueil

IDHAE Globebservatoire Mondial des Droits de la Défense et des violations des droits des avocats

AUTRES APPELS URGENTS IDHAE

OBSERVATOIRE POUR LA PROTECTION DES DEFENSEURS DES DROITS DE L'HOMME

Amnesty International

Centre pour l'indépendance des magistrats et des avocats

Protectionline

Frontline Defenders

Humanrightsfirst Alert

Human Rights Watch Campaigns (HRW)

RESEAU EURO-MEDITERRANEEN DES DROITS DE L'HOMME (REMDH)

Algeria Watch

Retour page d'accueil

ACTION URGENTE AVOCAT

 

 
 

IRAN

The IDHAE Campaign "Stop Crackdown on Lawyers in IRAN !"

 

10 octobre 2010

 

 

 

Après Mohammad Mostafai contraint à l'exil en Norvège,

 

Un autre avocat de Sakineh Mohammadi Ashtiani, 

 

Retour page d'accueil

Javid Houtan Kian,

arrété

avec Sajjad Ghaderzadeh, le fils de Sakineh Mohammadi Ashtiani,  dans la ville de Tabriz alors qu’ils effectuaient une interview avec deux journalistes allemands.

 

 

Source : 

 

 

 

 

 

Comme l'IDHAE l'indiquait dès le 8 septembre 2010, Javid Houtan Kian, qui est, après l'exil forcé de Mohamad Mostafei,  le nouvel avocat de Sakineh,  et Sajjad Ghaderzadeh, le fils de Sakineh Mohammadi Ashtiani, ont  été arrêtés le 10 octobre par les autorités iraniennes dans la ville de Tabriz alors qu’ils effectuaient une interview avec deux journalistes allemands, a-t-on appris hier dans l’après-midi de Mina Ahadi, porte-parole du Comité internationale contre la lapidation qui traduisait l’interview par téléphone depuis Francfort (Allemagne).Selon Mina Ahadi, qui s’est entretenue avec le ministère allemand des Affaires étrangères, le journaliste et le photographe allemand qui menaient l’interview ne sont pas non plus rentrés à leur hôtel.

 

Houtan Kian, l’avocat de Sakineh, a été convoqué samedi à Téhéran par le ministère iranien des Renseignements qui l’a soumis à un sévère interrogatoire debout pendant douze heures dans le but de le faire taire au sujet du sort de sa cliente. Les Renseignements iraniens l’ont également menacé de lui retirer sa licence d’avocat si il ne se pliait pas à leurs ordres.

 

Personne ne sait pour l’instant où les quatre hommes ont été emmenés.La famille de Sajjad Ghaderzadeh a confirmé que le fils de Sakineh n’était pas rentré à la maison de la nuit, et a donc affirmé qu’elle était persuadée qu’il avait été arrêté. Le bureau de Houtan Kian, a été fermé par les autorités iraniennes

 

Javid Houtan Kian a été convoqué le 9 octobre, à Téhéran par le ministère iranien des Renseignements qui l’a soumis à un sévère interrogatoire debout pendant douze heures dans le but de le faire taire au sujet du sort de sa cliente. Les Renseignements iraniens l’avaient également menacé de lui retirer sa licence d’avocat s'il ne se pliait pas à leurs ordres.

.

Le fils et l’avocat de Sakineh demeuraient les deux derniers relais d’information au sujet de l’Iranienne emprisonnée et avaient décidé malgré les intimidations gouvernementales de briser le silence en médiatisant l’affaire. a révélé en outre que le juge en charge du dossier Sakineh venait d’être changé.

.

Sakineh Mohammadi Ashtiani, 43 ans, condamnée à la lapidation pour adultère, risque toujours d’être lapidée à tout instant. Elle est enfermée dans le “quartier spécial” de la prison de Tabriz depuis le 11 août et a été privée de tout contact avec son avocat et son fils depuis cette date.

.

 

 

AGISSEZ AU PLUS VITE !

 

 

COPIEZ LA LETTRE CI-DESSOUS ET ENVOYEZ-LA A L'ADRESSE SUIVANTE.

LETTRE: 

 

[Your name here]

 

RESERVE AUX MEMRES DE L'IDHAE

 

[Signature]

 

ADRESSES:

 

ADRESSES :

 

Guide spirituel de la République islamique d’Iran :
Ayatollah Sayed ‘Ali Khamenei
The Office of the Supreme Leader
Islamic Republic Street – End of Shahid Keshvar Doust Street,
Tehran,
République islamique d’Iran
Courriers électroniques : info_leader@leader.ir
par l’intermédiaire de son site Internet : http://www.leader.ir/langs/en/index.php?p=letter (en anglais)
http://www.leader.ir/langs/fa/index.php?p=letter
(en persan)
Formule d’appel : Your Excellency, / Excellence,

Responsable du pouvoir judiciaire :
Ayatollah Mahmoud Hashemi Shahroudi
Howzeh Riyasat-e Qoveh Qazaiyeh
Office of the Head of the Judiciary
Pasteur St., Vali Asr Ave., south of Serah-e Jomhouri,
Tehran 1316814737,
République islamique d’Iran
Courriers électroniques : shahroudi@dadgostary-tehran.ir
(dans le champ réservé à l’objet, veuillez écrire : « FAO Ayatollah Shahroudi »)
Formule d’appel : Your Excellency, / Monsieur le Ministre,

Copies à :

Association des avocats iraniens :
Iranian Bar Association
No. 3, Zagros St.,
Argentina Sq.,
Tehran,
République islamique d’Iran
Fax : +98 21 8771340
ou +98 21 888 6425 / 26
Courriers électroniques : tamas@iranbar.org
ou mail@iranbar.org

 

 

MERCI D'INTERVENIR IMMÉDIATEMENT

 

page precedente

haut de la page

page suivante

 

 

 

 

-->