Retour page d'accueil

IDHAE Globebservatoire Mondial des Droits de la Défense et des violations des droits des avocats

AUTRES APPELS URGENTS IDHAE

OBSERVATOIRE POUR LA PROTECTION DES DEFENSEURS DES DROITS DE L'HOMME

Amnesty International

Centre pour l'indépendance des magistrats et des avocats

Protectionline

Frontline Defenders

Humanrightsfirst Alert

Human Rights Watch Campaigns (HRW)

RESEAU EURO-MEDITERRANEEN DES DROITS DE L'HOMME (REMDH)

Algeria Watch

Retour page d'accueil

ACTION URGENTE AVOCAT

 

 
 

LIBYE

 

 

 

15 février 2011

 

 

 

  

Fethi Terbil,

l'avocat qui incarne la contestation contre Kadhafi

arrêté.

 

Fethi Terbil, finalement relâché le 16 février à l'aube.

 

 

 Fathi Terbil, 39 ans, a été arrêté le 15 février à Benghazi. Fethi Terbil, avocat spécialisé dans les droits de l'homme, incarne la contestation contre Kadhafi. Il a été arrêté à sept reprises, y compris en tant qu'étudiant .

 

 Le 15 février 2010,  une vingtaine de membres des forces de sécurité lourdement armés sont venus l'arrêter chez lui. Il a été conduit devant le responsable de la sécurité personnelle de Kadhafi, qui se trouvait à Benghazi. La nouvelle s'est répandue parmi les familles des victimes qui ont décidé de manifester pour sa libération. l'arrestation a donné le signal de l'insurrection.

 

Fethi Terbil, l'avocat par qui la révolte anti-Kadhafi est arrivée, a été l'avocat des familles des victimes de la répression de la mutinerie de la prison d'Abou Slim, près de Tripoli, en 1996 dans laquelle ont péri quelque 1.200 détenus. Le 28 juin 1996, en fin d'après-midi, des détenus d'Abou Selim se sont échappés de leurs cellules pour réclamer de meilleures conditions de détention, un procès équitable et le droit à des visites.Au cours de la répression qui a suivi, les forces de sécurité ont abattu environ 1200 prisonniers,  selon des organisations de droits de l'Homme, dont un des frères, le cousin et le beau-frère de Fethi Terbil endant des années, les dirigeants libyens ont carrément nié que ce meurtre de masse ait eu lieu. Les famille mettront des années avant de connaître les circonstances de leur mort. Elles voulaient connaître la vérité et le lieu où les corps ont été enterrés. Et elles se sont associées à un avocat qui était prêt à prendre le risque de les représenter auprès du régime.

L'arrestation de Fathi Terbil a eu pour effet déclencheur qui a conduit à l'explosion. Apprenant la nouvelle, des proches des victimes d'Abou Selim se sont rassemblés devant le quartier général de la police, à Benghazi. La manifestation a grossi. D'après les reportages, les familles des victimes des massacres ont commencé à protester contre l'incarcération de Terbil,  et a commencé à réclamer la fin du régime. La manifestation, qui comptait jusqu'à 2000 personnes, a duré toute la nuit La police,  tirant avec des balles en caoutchouc, et des éléments pro-gouvernement ont violemment dispersé la foule.

 

 

 

MERCI D'INTERVENIR IMMÉDIATEMENT

 

page precedente

haut de la page

page suivante

 

 

 

 

-->