Retour page d'accueil

IDHAE Le seul Globebservatoire Mondial des Droits de la Défense et des violations des droits des avocats

ACTION URGENTE AVOCAT
Au secours des avocats depuis 1984

 

 Avocats en péril

 

 

TURQUIE

27 octobre 2017

Fevzi Kayacan

bâtonnier du barreau de Konya

condamné à 10 ans et demi de prison


autres avocats condamnés  

 

Berat Alper Kösterik, Erhan Şahin, Osman Buğur, Ahmet Bal, Mehmet Yıldırım, Mehmet Şimşek, Özgür Solak  condamnés à  9 ans de prison

Arif Özer, Veysel Köylü, Erdal Soydaş, Hatice Erdem condamnés à  7 ans et  6 mois de prison

Nihat Karahan, Elşad Mehmethanlı, Hasan Hüseyin Avcı condamnés à  6 ans et 3 mois  de prison

İbrahim Bakım, Ramazan Arı, Mehmet Balta, Orhan Özkavak, Muhammed Tahra entre 2 et  4 ans de prison.

 

La Haute Cour pénale de Konya a condamné Fevzi Kayacan, qui est aujourd'hui ancien bâtonnier du barreau de Konya à 10 ans et demi de prison pour ses liens supposés avec le mouvement Gülen (islamiste, du nom du prédicateur Fethullah Gülen, accusé par le président Erdogan d'avoir fomenté cla tentative de putsch du 15 juillet 2016, ce que l'imam a fermement démenti.
20 autres avocats de Konya arrêtés en juillet 2016, ont été condamnés de 3 à 11 ans de prison.

 

 

Le 21 juillet 2016, le Président Association du Barreau de Konya, Fevzi Kayacan, a démissionné de ses fonctions.  Le 23 juillet suivant, il a été arrêté après avoir été placé en garde à vue.

 

A leur tour, le 26 juillet   20 avocats avaient été placés en garde à vue à Konya, pour avoir prétendument être membre de Fetullahçı Terör Örgütü (FETÖ) ,  l’enquête à la demande du Bureau d'enquête sur le crime organisé semblant leur reprocher d’avoir travaillé avec Fevzi Kayacan, au sein du Barreau.Lors des élections du barreau en 2014, la candidature de Fevzi Kayacan aurait été soutenue par des avocats proches du FETÖ , notamment Hasip Senalp.

 

Selon un communiqué du Parquet, le 30 Juillet  2016,  12 des avocats arrêtés à Konya, avaient été placés en détention. pour avoir prétendument être membre de Fetullahçı Terör Örgütü (FETÖ) ont été envoyés en prison et renvoyés devant le tribunal.les 8 autres avaient fait l’objet d’une  libération conditionnelle sous  contrôle judiciaire.

 

En savoir plus sur les avocats et les droits de l'homme :

 

eurobs2017

page precedente

haut de la page

page suivante

 

 

 

 

 

 

-->